Aller directement au contenu

Suivez-nous

Logo Facebook. Logo Twitter. Logo YouTube. Logo Instagram. Logo Linkedin.

Office québécois de la langue française

Interruption de service touchant les sites Web de l’Office et de la Commission

Nous vous informons que des travaux seront effectués le mercredi 7 décembre, de 18 h 30 à 23 h 30, sur le réseau de l’Office québécois de la langue française et de la Commission de toponymie.

Par conséquent, les sites Web de l’Office et de la Commission ainsi que le Grand dictionnaire terminologique, la Banque de dépannage linguistique et la Banque de noms de lieux du Québec ne seront pas accessibles durant cette période.

Nous nous excusons des inconvénients qui pourraient survenir et nous vous remercions de votre collaboration.

ACTUALITÉS

Les 12 termes de l’année 2022

1er décembre 2022

Vos produits préférés ont-ils été l’objet de réduflation cette année? Au travail, étiez-vous de ceux et celles qui ont mis en avant le droit à la déconnexion ou qui ont contribué à la valorisation du capital humain? Au cours des derniers mois, avez-vous été amenés à utiliser des autotests? [+]

Découvrez les 12 termes de l’année 2022, sélectionnés par l’Office québécois de la langue française. Ces termes sont représentatifs d’événements et de tendances qui ont ponctué l’année 2022.

Vous les trouverez dans la Vitrine linguistique, la nouvelle plateforme de l’Office à partir de laquelle vous disposez d’un accès rapide et unique pour obtenir des réponses à vos questions sur la langue française, des rubriques linguistiques et des centaines de milliers de termes et de définitions.

Journée des noms géographiques : dévoilement des personnes gagnantes

1er décembre 2022

Le 15 novembre dernier se tenait la Journée des noms géographiques, qui vise à sensibiliser le public à l’importance des noms de lieux. À cette occasion, un concours a été organisé par la Commission de toponymie, qui invitait la population à mesurer ses connaissances par le biais d’un jeu-questionnaire. [+]

Un tirage au sort parmi les participantes et participants a été réalisé le 29 novembre dernier afin de sélectionner dix personnes gagnantes. Chacune remporte l’un des dix ensembles-cadeaux comprenant deux publications de la Commission. Le premier ouvrage, qui s’intitule La France et le Québec : des noms de lieux en partage, présente 235 noms de lieux relevés à la fois en France et au Québec. Le second a pour titre Parlers et paysages du Québec et propose une randonnée à travers les mots d’ici.

Voici la liste des gagnantes et gagnants :

  • Anne-Marie Handfield
  • Émilie Tanguay
  • Gilles Desjardins
  • Gilles McClish
  • Gisèle Beaudouin
  • Jennifer Lake Goodman
  • Lucie Quessy
  • Philippe Cormier
  • Pierre Paquette
  • Thérèse Des Lierres

Félicitations à toutes et à tous!

Mérites du français 2023
Date limite de présentation des candidatures : le mercredi 21 décembre 2022

28 novembre 2022

Il ne reste que quelques semaines pour présenter une candidature aux Mérites du français 2023. Si, au cours de la dernière année, votre organisation, votre comité de francisation ou une personne a contribué à la généralisation de l’utilisation du français et au rayonnement de cette langue dans votre milieu de travail par ses pratiques d’affaires, son service à la clientèle, son image de marque, ses activités promotionnelles, son affichage public ou son engagement, soumettez sa candidature en remplissant le formulaire d’inscription. [+]

En prévision du Gala des Mérites 2023, les catégories des Mérites du français ont été actualisées afin que celles-ci reflètent davantage les efforts déployés par les organisations et les personnes qui font du français une priorité dans leur milieu de travail et dans leurs communications.

Les réalisations qui permettront à une organisation de remporter une distinction doivent s’inscrire dans l’une des catégories suivantes :

  • Milieu de travail en français : La ou les réalisations lauréates témoignent de l’engagement d’organisations qui ont fait de la généralisation de l’utilisation du français et du maintien de celle-ci au sein de leur milieu de travail une priorité.
  • Langue de commerce : La ou les réalisations lauréates démontrent la volonté des entreprises concernées de servir leurs clientèles en français ainsi que la qualité des moyens déployés à cette fin.
  • Rayonnement du français : L’entreprise lauréate se distingue par sa façon de contribuer à la francisation du paysage linguistique québécois par l’entremise de ses pratiques d’affaires, de son image de marque, de ses activités promotionnelles ou de son affichage public.
  • Comité de francisation : Le comité de francisation lauréat se distingue par l’ampleur du travail effectué par ses membres, par le dynamisme de ceux-ci ainsi que par l’ensemble des actions réalisées.
  • Engagement envers la langue française : La personne lauréate se distingue par sa contribution déterminante à la mise en place d’actions visant l’utilisation et la valorisation du français en milieu de travail, ainsi que grâce à son engagement, à son côté rassembleur et à son influence.

Bonne chance!

Question de langue
Quoiqu’on fasse ou quoi qu’on fasse?

18 novembre 2022

Les syntagmes quoique et quoi que se ressemblent, mais ils ont des sens bien distincts.

Le subordonnant composé quoique, en un mot, signifie notamment « bien que, encore que ». Il appelle le subjonctif, parce qu’il sous-entend l’idée d’une opposition ou d’une concession. L’indicatif est toutefois possible dans certaines phrases qui évoquent plutôt une objection; quoique est alors employé au sens de « cependant, mais ». [+]

Pour confirmer le choix de quoique, on peut le remplacer, selon le contexte, par un autre mot ou syntagme qui véhicule le même sens, par exemple bien que.

  • Quoique l’étude soit en cours, les résultats préliminaires tendent à démontrer des différences significatives entre les groupes analysés. (ou : Bien que l’étude)
  • Je déposerai le rapport pour l’échéance prévue, quoique je souhaiterais avoir plus de temps. (ou : cependant, je souhaiterais avoir plus de temps)

Le syntagme quoi que, en deux mots, est formé d’un pronom et d’un subordonnant, et signifie « quelle que soit la chose que, la chose qui ». Le verbe qui suit est au subjonctif.

  • Quoi qu’on fasse, les prochaines étapes du projet devront être repoussées.

Pour en apprendre davantage, notamment sur l’élision du e final de quoique ou de quoi que, lisez l’article Les homophones quoique et quoi que de la Banque de dépannage linguistique, que vous pouvez consulter dans la Vitrine linguistique.

Mérites du français 2023 destinés aux organisations
L’appel de candidatures est en cours!

10 novembre 2022

La généralisation de l’utilisation du français et le maintien de celle-ci sont une priorité pour votre organisation? Vous avez posé des gestes et réalisé des actions qui ont eu des répercussions tangibles sur le rayonnement du français dans votre secteur d’activité ou dans le paysage linguistique québécois? Vous vous démarquez par votre engagement ainsi que par la qualité des moyens déployés pour servir votre clientèle en français? Si la réponse est oui, présentez une candidature aux Mérites du français 2023! [+]

Organisés par l’Office, les Mérites du français sont l’occasion toute désignée de mettre en valeur votre entreprise, votre association, votre organisme ou une personne engagée dans votre milieu. Cette année, les catégories des Mérites du français ont été revues afin que celles-ci reflètent davantage les efforts déployés par les organisations et les personnes qui font du français une priorité dans leur milieu de travail et dans leurs communications.

La date limite de présentation des candidatures est le mercredi 21 décembre 2022. Tous les détails sont disponibles en ligne à l’adresse suivante : Québec.ca/Méritesdufrancais.

Lancement du Concours de créativité lexicale

7 novembre 2022

L’Office québécois de la langue française lance aujourd’hui son quatrième Concours de créativité lexicale!

Du 7 novembre 2022 au 10 mars 2023, les enseignantes et enseignants de français au secondaire sont invités à participer avec leurs élèves à ce concours stimulant. Ils devront faire preuve d’imagination pour créer des néologismes, c’est-à-dire des mots nouveaux qui désignent des réalités pour lesquelles il n’existe pas encore de dénomination française. [+]

Cette année, les jeunes devront proposer des mots qui permettent d’exprimer en français l’un ou l’autre des concepts suivants : « cottagecore », « on-brand », « porch piracy » ou « stream sniping ». Comme lors des précédents concours, ils pourront également proposer un néologisme qui désigne un concept au choix.

Les enseignantes et enseignants doivent prendre connaissance du règlement, inscrire leurs classes à l’aide du formulaire et soumettre leurs néologismes avant le 10 mars 2023.

Pierre-Yves Lord a rencontré au printemps dernier les élèves ayant créé le mot conséconscient, l’un des trois néologismes gagnants en 2022. Visionnez la capsule vidéo qui a immortalisé ce moment!

Créer un nouveau mot? Rien de plus amusant! Participez au Concours de créativité lexicale!

Tous les détails du concours se trouvent sur Quebec.ca/creativite-lexicale.

Hommage à Mme Pierrette Vachon-L’Heureux, pionnière de la féminisation linguistique

21 octobre 2022

L’Office québécois de la langue française souhaite rendre hommage à Mme Pierrette Vachon-L’Heureux, ancienne terminologue à l’Office québécois de la langue française et précurseure de la féminisation linguistique au Québec, décédée le 8 octobre dernier. [+]

Au cours de sa prolifique carrière à l’Office, Mme Vachon-L’Heureux a contribué à la francisation des milieux de travail par ses travaux terminologiques, dont ceux touchant les domaines de l’automobile et de la réservation en ligne.

Elle a aussi joué un rôle clé dans les réflexions menées au sujet de la féminisation linguistique et de la rédaction épicène, ayant notamment corédigé le guide Avoir bon genre à l’écrit et produit divers articles et d’autres publications sur le sujet.

L’Office tient à offrir ses plus sincères condoléances à ses proches.

Au jeu!

20 octobre 2022

La saison régulière du baseball majeur est terminée et les séries de championnat sont amorcées.

Nous voici à quelques jours de la Série mondiale.

Intéressons-nous à trois anciens joueurs de baseball professionnel qui ont évolué à Montréal et dont le souvenir est rappelé dans notre toponymie. [+]

L’un d’eux, dont on soulignera le 50e anniversaire de décès le 24 octobre prochain, a brisé un plafond de verre. Un autre a réalisé son rêve d’enfance en portant les couleurs des Expos de Montréal. Le dernier, enfin, surnommé « le Kid », a incarné le cœur et l’âme de ces mêmes Expos.

Pour savoir qui sont ces trois hommes et comment leur souvenir est rappelé dans notre toponymie, lisez notre chronique.

Consulter toutes les actualités

LA CHARTE EN PRATIQUE

Quelles sont les règles à suivre concernant les logiciels mis à la disposition du personnel dans les entreprises, au Québec?

30 août 2021

L’ordinateur et le logiciel sont des outils de travail fournis au personnel, au choix de l’employeur. [+]

Au-delà du droit reconnu des travailleurs et des travailleuses d’exercer leurs activités en français, comme le prévoit la Charte de la langue française, une entreprise employant 50 personnes ou plus doit mettre à la disposition de son personnel la version française des logiciels, que ceux-ci soient commerciaux ou qu’il s’agisse d’une application développée à l’interne. Cette mesure a pour objet d’assurer la généralisation de l’utilisation du français, notamment dans les technologies de l’information.

Si, en vertu de son droit de gérance, l’employeur permet à certains membres du personnel d’utiliser une version dans une autre langue que le français, cela ne doit toutefois pas compromettre la généralisation de l’utilisation du français dans l’entreprise.

QUESTION ÉCLAIR

Date de la dernière mise à jour : 2022-12-05

LIENS RAPIDES

VOS DROITS ET OBLIGATIONS

Abonnez-vous!

Nos infolettres vous permettent d’avoir accès à plusieurs ressources.

Voilà! C’est fait! Nous vous remercions de votre inscription à nos infolettres.
Une erreur est survenue. Veuillez réessayer plus tard. Si le problème persiste, communiquez avec nous.
© Gouvernement du Québec, 2022