Aller directement au contenu

Suivez-nous

Logo Facebook. Logo Twitter. Logo YouTube. Logo Instagram. Logo Linkedin.

Actualités

  • 2022
  • 2021
  • 2020
Décembre 2022
Les 12 termes de l’année 2022

1er décembre 2022

Vos produits préférés ont-ils été l’objet de réduflation cette année? Au travail, étiez-vous de ceux et celles qui ont mis en avant le droit à la déconnexion ou qui ont contribué à la valorisation du capital humain? Au cours des derniers mois, avez-vous été amenés à utiliser des autotests? [+]

Découvrez les 12 termes de l’année 2022, sélectionnés par l’Office québécois de la langue française. Ces termes sont représentatifs d’événements et de tendances qui ont ponctué l’année 2022.

Vous les trouverez dans la Vitrine linguistique, la nouvelle plateforme de l’Office à partir de laquelle vous disposez d’un accès rapide et unique pour obtenir des réponses à vos questions sur la langue française, des rubriques linguistiques et des centaines de milliers de termes et de définitions.

Journée des noms géographiques : dévoilement des personnes gagnantes

1er décembre 2022

Le 15 novembre dernier se tenait la Journée des noms géographiques, qui vise à sensibiliser le public à l’importance des noms de lieux. À cette occasion, un concours a été organisé par la Commission de toponymie, qui invitait la population à mesurer ses connaissances par le biais d’un jeu-questionnaire. [+]

Un tirage au sort parmi les participantes et participants a été réalisé le 29 novembre dernier afin de sélectionner dix personnes gagnantes. Chacune remporte l’un des dix ensembles-cadeaux comprenant deux publications de la Commission. Le premier ouvrage, qui s’intitule La France et le Québec : des noms de lieux en partage, présente 235 noms de lieux relevés à la fois en France et au Québec. Le second a pour titre Parlers et paysages du Québec et propose une randonnée à travers les mots d’ici.

Voici la liste des gagnantes et gagnants :

  • Anne-Marie Handfield
  • Émilie Tanguay
  • Gilles Desjardins
  • Gilles McClish
  • Gisèle Beaudouin
  • Jennifer Lake Goodman
  • Lucie Quessy
  • Philippe Cormier
  • Pierre Paquette
  • Thérèse Des Lierres

Félicitations à toutes et à tous!

Novembre 2022
Mérites du français 2023
Date limite de présentation des candidatures : le mercredi 21 décembre 2022

28 novembre 2022

Il ne reste que quelques semaines pour présenter une candidature aux Mérites du français 2023. Si, au cours de la dernière année, votre organisation, votre comité de francisation ou une personne a contribué à la généralisation de l’utilisation du français et au rayonnement de cette langue dans votre milieu de travail par ses pratiques d’affaires, son service à la clientèle, son image de marque, ses activités promotionnelles, son affichage public ou son engagement, soumettez sa candidature en remplissant le formulaire d’inscription. [+]

En prévision du Gala des Mérites 2023, les catégories des Mérites du français ont été actualisées afin que celles-ci reflètent davantage les efforts déployés par les organisations et les personnes qui font du français une priorité dans leur milieu de travail et dans leurs communications.

Les réalisations qui permettront à une organisation de remporter une distinction doivent s’inscrire dans l’une des catégories suivantes :

  • Milieu de travail en français : La ou les réalisations lauréates témoignent de l’engagement d’organisations qui ont fait de la généralisation de l’utilisation du français et du maintien de celle-ci au sein de leur milieu de travail une priorité.
  • Langue de commerce : La ou les réalisations lauréates démontrent la volonté des entreprises concernées de servir leurs clientèles en français ainsi que la qualité des moyens déployés à cette fin.
  • Rayonnement du français : L’entreprise lauréate se distingue par sa façon de contribuer à la francisation du paysage linguistique québécois par l’entremise de ses pratiques d’affaires, de son image de marque, de ses activités promotionnelles ou de son affichage public.
  • Comité de francisation : Le comité de francisation lauréat se distingue par l’ampleur du travail effectué par ses membres, par le dynamisme de ceux-ci ainsi que par l’ensemble des actions réalisées.
  • Engagement envers la langue française : La personne lauréate se distingue par sa contribution déterminante à la mise en place d’actions visant l’utilisation et la valorisation du français en milieu de travail, ainsi que grâce à son engagement, à son côté rassembleur et à son influence.

Bonne chance!

Question de langue
Quoiqu’on fasse ou quoi qu’on fasse?

18 novembre 2022

Les syntagmes quoique et quoi que se ressemblent, mais ils ont des sens bien distincts.

Le subordonnant composé quoique, en un mot, signifie notamment « bien que, encore que ». Il appelle le subjonctif, parce qu’il sous-entend l’idée d’une opposition ou d’une concession. L’indicatif est toutefois possible dans certaines phrases qui évoquent plutôt une objection; quoique est alors employé au sens de « cependant, mais ». [+]

Pour confirmer le choix de quoique, on peut le remplacer, selon le contexte, par un autre mot ou syntagme qui véhicule le même sens, par exemple bien que.

  • Quoique l’étude soit en cours, les résultats préliminaires tendent à démontrer des différences significatives entre les groupes analysés. (ou : Bien que l’étude)
  • Je déposerai le rapport pour l’échéance prévue, quoique je souhaiterais avoir plus de temps. (ou : cependant, je souhaiterais avoir plus de temps)

Le syntagme quoi que, en deux mots, est formé d’un pronom et d’un subordonnant, et signifie « quelle que soit la chose que, la chose qui ». Le verbe qui suit est au subjonctif.

  • Quoi qu’on fasse, les prochaines étapes du projet devront être repoussées.

Pour en apprendre davantage, notamment sur l’élision du e final de quoique ou de quoi que, lisez l’article Les homophones quoique et quoi que de la Banque de dépannage linguistique, que vous pouvez consulter dans la Vitrine linguistique.

Journée des noms géographiques : testez vos connaissances!

15 novembre 2022

À l’occasion de la Journée des noms géographiques, qui se tient le 15 novembre cette année, la Commission de toponymie invite la population à tester ses connaissances sur les noms de lieux du Québec. Parmi les personnes qui répondront au jeu-questionnaire d’ici le 25 novembre 2022, dix auront la chance de gagner deux ouvrages portant sur la toponymie du Québec. [+]

À travers les questions qui vous sont posées, vous prendrez connaissance de l’importance des noms géographiques en tant que points de repère et éléments du patrimoine culturel.

Participer au jeu-questionnaire
Mérites du français 2023 destinés aux organisations
L’appel de candidatures est en cours!

10 novembre 2022

La généralisation de l’utilisation du français et le maintien de celle-ci sont une priorité pour votre organisation? Vous avez posé des gestes et réalisé des actions qui ont eu des répercussions tangibles sur le rayonnement du français dans votre secteur d’activité ou dans le paysage linguistique québécois? Vous vous démarquez par votre engagement ainsi que par la qualité des moyens déployés pour servir votre clientèle en français? Si la réponse est oui, présentez une candidature aux Mérites du français 2023! [+]

Organisés par l’Office, les Mérites du français sont l’occasion toute désignée de mettre en valeur votre entreprise, votre association, votre organisme ou une personne engagée dans votre milieu. Cette année, les catégories des Mérites du français ont été revues afin que celles-ci reflètent davantage les efforts déployés par les organisations et les personnes qui font du français une priorité dans leur milieu de travail et dans leurs communications.

La date limite de présentation des candidatures est le mercredi 21 décembre 2022. Tous les détails sont disponibles en ligne à l’adresse suivante : Québec.ca/Méritesdufrancais.

Début Lancement du Concours de créativité lexicale

7 novembre 2022

L’Office québécois de la langue française lance aujourd’hui son quatrième Concours de créativité lexicale!

Du 7 novembre 2022 au 10 mars 2023, les enseignantes et enseignants de français au secondaire sont invités à participer avec leurs élèves à ce concours stimulant. Ils devront faire preuve d’imagination pour créer des néologismes, c’est-à-dire des mots nouveaux qui désignent des réalités pour lesquelles il n’existe pas encore de dénomination française. [+]

Cette année, les jeunes devront proposer des mots qui permettent d’exprimer en français l’un ou l’autre des concepts suivants : « cottagecore », « on-brand », « porch piracy » ou « stream sniping ». Comme lors des précédents concours, ils pourront également proposer un néologisme qui désigne un concept au choix.

Les enseignantes et enseignants doivent prendre connaissance du règlement, inscrire leurs classes à l’aide du formulaire et soumettre leurs néologismes avant le 10 mars 2023.

Pierre-Yves Lord a rencontré au printemps dernier les élèves ayant créé le mot conséconscient, l’un des trois néologismes gagnants en 2022. Visionnez la capsule vidéo qui a immortalisé ce moment!

Créer un nouveau mot? Rien de plus amusant! Participez au Concours de créativité lexicale!

Tous les détails du concours se trouvent sur Quebec.ca/creativite-lexicale.

Octobre 2022
Hommage à Mme Pierrette Vachon-L’Heureux, pionnière de la féminisation linguistique

21 octobre 2022

L’Office québécois de la langue française souhaite rendre hommage à Mme Pierrette Vachon-L’Heureux, ancienne terminologue à l’Office québécois de la langue française et précurseure de la féminisation linguistique au Québec, décédée le 8 octobre dernier. [+]

Au cours de sa prolifique carrière à l’Office, Mme Vachon-L’Heureux a contribué à la francisation des milieux de travail par ses travaux terminologiques, dont ceux touchant les domaines de l’automobile et de la réservation en ligne.

Elle a aussi joué un rôle clé dans les réflexions menées au sujet de la féminisation linguistique et de la rédaction épicène, ayant notamment corédigé le guide Avoir bon genre à l’écrit et produit divers articles et d’autres publications sur le sujet.

L’Office tient à offrir ses plus sincères condoléances à ses proches.

Au jeu!

20 octobre 2022

La saison régulière du baseball majeur est terminée et les séries de championnat sont amorcées. [+]

Nous voici à quelques jours de la Série mondiale.

Intéressons-nous à trois anciens joueurs de baseball professionnel qui ont évolué à Montréal et dont le souvenir est rappelé dans notre toponymie.

L’un d’eux, dont on soulignera le 50e anniversaire de décès le 24 octobre prochain, a brisé un plafond de verre. Un autre a réalisé son rêve d’enfance en portant les couleurs des Expos de Montréal. Le dernier, enfin, surnommé « le Kid », a incarné le cœur et l’âme de ces mêmes Expos.

Pour savoir qui sont ces trois hommes et comment leur souvenir est rappelé dans notre toponymie, lisez notre chronique.

Domaine de la sécurité informatique : termes recommandés par l’Office

17 octobre 2022

Qu’est-ce qu’une attaque par embuscade? Le terme serveur mandataire convient-il pour désigner un intermédiaire entre un réseau local et d’autres serveurs? [+]

Pour trouver la réponse à ces questions et pour découvrir les termes du domaine de la sécurité informatique récemment recommandés par l’Office québécois de la langue française, consultez la section Officialisations récentes de la page consacrée à l’officialisation linguistique du site Web de l’Office.

L’officialisation linguistique est l’action par laquelle l’Office se prononce sur les usages linguistiques qu’il souhaite promouvoir, particulièrement au sein de l’Administration. Ces dernières années, des ensembles terminologiques dans divers domaines ont ainsi été officialisés et des recommandations générales d’usage ont également été émises.

Pour accéder à la liste complète des avis officiels et pour demeurer au fait des termes à privilégier dans vos communications, consultez périodiquement la page Officialisation linguistique.

Septembre 2022
Un vocabulaire du droit est maintenant disponible!

29 septembre 2022

L’Office québécois de la langue française propose le vocabulaire du droit Des mots appelés à la barre destiné aux personnes apprenantes du français. Ce nouvel outil de référence, qui vient s’ajouter aux autres vocabulaires des professions déjà produits par l’Office, compte 175 termes de base accompagnés d’illustrations ainsi que des notions et des exemples d’utilisation. Il contient également des fichiers sonores permettant de se familiariser avec la prononciation et l’utilisation des termes dans différents contextes. Des exercices aideront aussi les futurs professionnels et professionnelles à approfondir les notions présentées.

Vous connaissez les réponses?

22 septembre 2022

Le 3 octobre prochain, le Québec ira aux urnes. Prenons prétexte des élections pour tester nos connaissances sur les noms de lieux d’ici qui rappellent le souvenir de premiers ministres du Québec. [+]

Depuis 1867, le Québec a eu 32 premiers ministres, dont 25 sont décédés.

Les noms de ces 25 premiers ministres sont immortalisés dans quelque 450 noms de lieux du Québec. La carte interactive Premiers ministres du Québec permet de repérer ces lieux et d’en apprendre davantage sur eux.

Maintenant, les questions!

  1. L’importance de l’hydroélectricité au Québec n’est plus à démontrer. On ne s’étonne donc pas que cinq importants barrages d’ici portent les noms de premiers ministres. Quels sont les noms de ces barrages?
  2. Le Québec est sillonné d’autoroutes. Cinq d’entre elles sont désignées par des noms de premiers ministres. Vous connaissez ces noms d’autoroutes?
  3. Le Québec, c’est plus de mille cent municipalités. Cinq – c’est décidément le chiffre magique de ce petit test – ont été nommées pour rappeler le souvenir de premiers ministres. Question plus difficile, vous pouvez donner les noms de ces cinq municipalités?

Pour vérifier vos réponses, cliquez ici.

Circonscription électorale, comté ou district électoral?

9 septembre 2022

Quelles distinctions faut-il faire entre circonscription électoralecomté et district électoral? Voyons en détail ce que désignent ces termes. [+]

Historiquement, le terme comté servait à désigner un territoire soumis à l’autorité d’un comte. C’est sous l’influence de l’anglais county, lui-même emprunté à l’ancien français, qu’il a pris le sens de « division administrative dans les pays anglo-saxons », puis de « circonscription électorale » au Canada. Dans ce dernier sens, comté est considéré comme familier : on l’emploie le plus souvent dans des situations informelles, généralement à l’oral.

Pour désigner une division territoriale établie en vue de l’élection de représentants ou de représentantes, c’est le terme circonscription électorale qui est recommandé. Au Québec, par exemple, la carte électorale est divisée en 125 circonscriptions électorales, chacune étant représentée par un député ou une députée à l’Assemblée nationale.

De plus, saviez-vous que le terme circonscription électorale a été introduit dans la loi québécoise à la fin des années 1970 pour remplacer ce que l’on désignait autrefois sous l’appellation district électoral? De nos jours, le terme district électoral fait plutôt référence à une division territoriale établie pour la tenue d’élections municipales au Québec.

D’ailleurs, les termes district électoral et circonscription électorale, accompagnés de leurs définitions respectives, ont été recommandés officiellement par l’Office québécois de la langue française dans l’avis paru le 9 juillet 2022 dans la Gazette officielle du Québec (PDF, 548 Ko).

Pour en apprendre davantage sur les termes liés aux élections, consultez Faire entendre sa voix : vocabulaire des élections.

Août 2022
Faire entendre sa voix : vocabulaire des élections

29 août 2022

Dans une société démocratique, dont le fonctionnement repose sur l’universalité du droit de vote, il est essentiel que toutes les électrices et tous les électeurs aient accès à une terminologie claire leur permettant de comprendre les principaux concepts relatifs aux élections. En collaboration avec Élections Québec, l’Office québécois de la langue française propose donc un vocabulaire visant à promouvoir la terminologie française associée à ce thème. Ce vocabulaire présente plus de 130 définitions, dont celles des termes inéligibilité, dépouillement judiciaire et représentante officielle.

Vous voulez découvrir la riche terminologie des élections en vue du scrutin du mois d’octobre prochain? Consultez Faire entendre sa voix : vocabulaire des élections.

45e anniversaire de la Charte de la langue française

26 août 2022

C’est aujourd’hui que l’on célèbre le 45e anniversaire de la Charte de la langue française. Cette loi, sans conteste l’une des plus importantes de l’histoire du Québec contemporain, a en effet été adoptée le 26 août 1977. Elle est le fruit du travail acharné de Camille Laurin, alors ministre d’État au Développement culturel, et de son équipe, qui comptait alors dans ses rangs des personnalités de renom comme les sociologues Guy Rocher et Fernand Dumont. Grâce à cette loi, le Québec s’est doté d’un cadre juridique pour faire du français la langue de l’espace public. [+]

Le 1er juin dernier, la Loi sur la langue officielle et commune du Québec, le français a été sanctionnée, permettant ainsi une modernisation de la Charte. Les modifications apportées à celle-ci viennent notamment renforcer les obligations des entreprises qui exercent leurs activités au Québec, dans un souci de protection accrue du droit des Québécoises et des Québécois de travailler et d’être servis en français.

Pour en apprendre davantage sur la genèse de la Charte, visionnez le film Dans les coulisses de la Charte : https://www.youtube.com/watch?v=8ZnC8cjWukQ. Ce documentaire a été produit par l’Office en 2017 et il réunit cinq personnes qui ont contribué de près à la préparation et à l’adoption de cette loi.

Portrait des caractéristiques linguistiques de la population du Québec en 2021

24 août 2022

L’Office québécois de la langue française a examiné les premières données sur la langue publiées par Statistique Canada à la suite du recensement de 2021. Celles-ci permettent de suivre l’évolution de la situation quant à la langue maternelle, aux langues parlées à la maison et à la connaissance du français et de l’anglais au Québec. [+]

Un feuillet d’information (PDF, 244 Ko) présentant les grandes lignes de l’évolution des caractéristiques linguistiques a été produit par l’Office. Il a été réalisé principalement à partir de tableaux de l’Institut de la statistique du Québec (ISQ).

Consultez le communiqué de presse.

Diffusion de l’étude Portrait du revenu d’emploi au Québec en 2015 selon les langues utilisées au travail

5 août 2022

Cette étude de l’Office québécois de la langue française dresse le portrait du revenu des travailleuses et des travailleurs du Québec selon les langues qu’ils utilisent au travail et leur langue maternelle. Elle permet de constater dans quelle mesure l’utilisation du français au travail, en comparaison avec l’anglais seulement ou avec le français et l’anglais, a une incidence sur le revenu d’emploi.

Consultez le communiqué de presse.

Juillet 2022
Question de langue
Les différents sens du verbe identifier

28 juillet 2022

Est-ce qu’on peut identifier une personne? Un bruit? Un oiseau? Un objectif? [+]

On emploie identifier pour indiquer qu’on établit l’identité de quelqu’un ou la nature de quelque chose. Il est donc tout à fait possible d’identifier une personne, un bruit (c’est-à-dire le reconnaître) ou un oiseau (c’est-à-dire déterminer l’espèce à laquelle il appartient). Ce verbe a aussi le sens de « considérer deux choses comme identiques, assimilables ou liées » :

  • Cette actrice a longtemps été identifiée à son premier rôle au cinéma.

Et identifier un objectif, est-ce possible? Oui! Ce verbe est alors synonyme de déterminer, de cibler ou de cerner :

  • Ils ont identifié tous les objectifs du projet avant de commencer.
  • Ces recherches permettront d’identifier les causes du problème.

Le verbe identifier est très polyvalent. Il ne faut toutefois pas négliger tous les équivalents qui, selon le contexte, peuvent le remplacer : découvrir, soulever, repérer, distinguer, etc.

Pour en savoir davantage sur l’emploi de ce verbe, consultez l’article Les différents sens du verbe identifier de la Banque de dépannage linguistique.

Un temps pour la reconnaissance 2022

21 juillet 2022

L’attribution de noms de personnes pour désigner des lieux est une pratique courante. Pour preuve, en 2021-2022, les noms de quelque 280 personnes ont été retenus pour désigner des lieux du Québec. [+]

Pour la majorité de ces personnes, c’était la première fois que leur nom était ainsi retenu. Ce fut le cas pour des personnalités ayant une grande notoriété, comme le chanteur Leonard Cohen, l’écrivain Réjean Ducharme et la comédienne et politicienne Andrée Champagne, qui a incarné Donalda dans le téléroman Les belles histoires des pays d’en haut. Ainsi, les noms Parc Leonard-Cohen, Bibliothèque Réjean-Ducharme et Avenue Andrée-Champagne rappellent depuis peu leur souvenir.

Parmi toutes les nouvelles personnes dont les noms ont fait leur première entrée dans la nomenclature toponymique officielle cette année, la plupart ont laissé leur marque dans leur communauté ou leur région, ou encore dans leur domaine d’activité. Ces femmes et ces hommes méconnus, mais ayant fait des choses hors du commun, ont souvent eu un parcours de vie inspirant. La chronique de ce mois-ci présente d’ailleurs quelques-unes de ces personnes particulièrement dignes de mention.

Pour découvrir celle dont le destin tragique a inspiré la chanson Hymne à la beauté du monde, celui qui était surnommé le « prêtre électrique », celle à qui l’on doit l’école de musique Vincent-d’Indy et, enfin, celui dont les actions sont à l’origine de la fondation d’un hôpital, lisez notre chronique.

Juin 2022
Quatre propositions de l’Office font leur entrée dans Le petit Larousse illustré 2023

28 juin 2022

Chaque année, l’Office québécois de la langue française suggère l’ajout, dans Le petit Larousse illustré, de particularités du Québec. [+]

L’édition 2023 du dictionnaire, qui paraîtra à la fin du mois de juin au Québec, comprendra quatre des propositions de l’Office : barbotine (« boisson »), carré de sable (« jeu pour enfants »), guédille (« sandwich ») et revitalisant (« après-shampoing »).

Cette fructueuse collaboration entre l’Office et les Éditions Larousse contribue à la valorisation du français du Québec dans les ouvrages de référence faits en France.

Une carte interactive pour la Journée nationale des peuples autochtones!

20 juin 2022

Une centaine de noms de lieux autochtones significatifs du Québec sont mis en lumière dans une nouvelle carte interactive accessible sur le site de la Commission de toponymie. Ces noms ont été retenus par des représentants et représentantes de communautés autochtones en raison de leur valeur sur le plan culturel ou symbolique. Des extraits sonores, enregistrés par des membres des communautés représentées, permettent de connaître la prononciation des toponymes. Cette carte s’ajoute aux nombreux outils de la Commission qui valorisent des noms de lieux du Québec. [+]

Parcourez la carte interactive à la rencontre du riche patrimoine toponymique autochtone du Québec!

Le vocabulaire de l’escalade : terminologie d’un sport en pleine ascension!

16 juin 2022

L’escalade, discipline introduite aux derniers Jeux olympiques d’été qui se sont tenus à Tokyo, est un sport qui gagne en popularité. [+]

L’Office québécois de la langue française propose un vocabulaire visant à promouvoir la terminologie française de ce domaine. Ce vocabulaire présente des termes comme lolotte, pan Güllich et gratton.

Vous voulez découvrir la riche terminologie de ce sport en pleine ascension? Consultez le vocabulaire Se hisser au sommet : vocabulaire de l’escalade, produit par l’Office en partenariat avec la Fédération québécoise de la montagne et de l’escalade.

Déjà hier...

16 juin 2022

Le 23 mai dernier, c’était la Journée nationale des patriotes. Cette journée a été instaurée par le gouvernement il y a exactement 20 ans, en 2002, pour rappeler le mouvement patriote québécois du XIXe siècle. Dans le même but, le gouvernement avait aussi décrété, en 1977, que la route 133, qui relie Sorel-Tracy à Saint-Jean-sur-Richelieu, serait désignée sous le nom de Chemin des Patriotes. [+]

Si la lutte des patriotes pour la liberté politique et l’obtention d’un système de gouvernement démocratique est bien connue, son combat pour la sécularisation de la société, lui, l’est moins. Ainsi, alors que l’article 1 de la Déclaration d’indépendance du Bas-Canada, rédigée par des patriotes en 1838, énonce sans surprise la rupture des liens unissant politiquement le Bas-Canada et la Grande-Bretagne, l’article 4 du même texte, plus étonnamment, abolit toute union entre l’Église et l’État!

Bien sûr, cette déclaration d’indépendance n’eut jamais force de loi, mais c’était là l’amorce d’une pensée qui traverserait le temps. Plusieurs personnalités du XIXe siècle se sont effectivement exprimées sur la laïcisation au Québec et ont fait entendre leurs revendications en cette matière. Pour en savoir plus sur deux d’entre elles et sur leur rappel dans notre toponymie, lisez notre chronique.

Mérites Francopub : la qualité de la langue française dans la publicité récompensée

10 juin 2022

La fierté ressentie à l’égard de notre langue se traduit souvent par l’utilisation que nous en faisons. C’est ce qu’ont démontré cette année les talentueux publicitaires lauréats d’un Mérite Francopub 2022. Le 9 juin, l’Office québécois de la langue française a remis trois Mérites Francopub lors du gala Idéa, organisé par l’Association des agences de communication créative. [+]

Ces prix récompensent des créatrices et des créateurs dont les publicités mettent en valeur un français de qualité grâce à l’élégance de leur style, à l’efficacité publicitaire de leur plume ainsi qu’à leur habileté à jouer avec les mots. Les personnes lauréates sont :

  • Mme Isabelle Neault et M. Xavier Blais de l’agence Rethink Canada, gagnants du Grand Mérite Francopub, pour la campagne Virelangues pour fines bouches de Fantino & Mondello;
  • M. Simon Blaquière de l’agence lg2, gagnant du Mérite Francopub – bourse Serges-Tougas, pour les publicités Marteau-piqueur, Sableuse et Escabeau de Simplex;
  • M. Antoine Leclerc de l’agence Publicis Montréal, gagnant du Mérite Francopub – coup de cœur du jury, pour la publicité S’entrevivre de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

Le Grand Mérite Francopub et le Mérite Francopub – coup de cœur du jury sont dotés respectivement de bourses de 5 000 $ et de 500 $ attribuées par l’Office. Quant au Mérite Francopub – bourse Serges-Tougas, il est accompagné d’une bourse de 5 000 $ offerte par l’agence Bleublancrouge. Cette bourse est décernée à une conceptrice-rédactrice ou un concepteur-rédacteur de 35 ans ou moins. Elle perpétue la mémoire du publicitaire Serges Tougas et fait valoir auprès des jeunes talents québécois l’importance d’utiliser un français de qualité dans la publicité.

Toutes nos félicitations aux quatre lauréats!

Appel de projets pour soutenir les organisations désireuses de contribuer au rayonnement du français

7 juin 2022

Votre organisation joue un rôle clé dans son secteur d’activité? La valorisation du français dans les milieux de travail vous tient à cœur? [+]

D’ici au 15 août prochain, l’Office québécois de la langue française vous invite à apporter votre contribution au rayonnement de notre langue commune en présentant un projet dans le cadre de son programme de subvention Le français, au cœur de nos ambitions. Vous pourriez recevoir une aide financière s’échelonnant sur une période de 12 à 36 mois selon l’envergure du projet.

Pour connaître tous les détails relatifs à la présentation d’un projet, consultez la page Web du programme.

Un hommage toponymique au père de l’assurance maladie

7 juin 2022

L’immeuble hébergeant le siège social de la Régie de l’assurance maladie du Québec porte désormais le nom Édifice Claude-Castonguay. Cette désignation toponymique commémorative a été annoncée par le premier ministre du Québec, M. François Legault, à l’occasion d’une cérémonie de commémoration nationale à la mémoire de Claude Castonguay qui s’est tenue le 6 juin, à Québec. [+]

Claude Castonguay a consacré sa vie à l’amélioration de la qualité de vie des Québécoises et des Québécois. Il est notamment considéré comme le père du régime d’assurance maladie du Québec.

Pour de plus amples renseignements sur le nom Édifice Claude-Castonguay, consultez la fiche descriptive à son sujet dans la Banque de noms de lieux du Québec.

Mai 2022
Nouvelle désignation toponymique commémorative

30 mai 2022

Un nouveau nom de lieu vient d’être officialisé par la Commission de toponymie : Pont Gilbert-Desrosiers. L’officialisation de cette désignation toponymique commémorative a été soulignée par le député de Borduas et ministre responsable de la Langue française, monsieur Simon Jolin-Barrette, à l’occasion d’une cérémonie en hommage à Gilbert Desrosiers le 30 mai, à Saint-Mathieu-de-Belœil. [+]

Le nom du pont d’étagement qui surplombe l’autoroute Jean-Lesage à Saint-Mathieu-de-Belœil rappelle désormais le souvenir de Gilbert Desrosiers. Ce citoyen était ancré dans son milieu, comme en témoignent sa carrière à l’hebdomadaire L’Œil Régional et son implication auprès de nombreux organismes de la vallée du Richelieu.

Pour de plus amples renseignements sur ce toponyme, consultez sa fiche descriptive dans la Banque de noms de lieux du Québec.

À propos du verbe partager

27 mai 2022

On peut partager un dessert avec des amis, un terrain en deux sections ou son temps entre le travail et les loisirs. Mais peut-on partager des vidéos sur les réseaux sociaux? Et partager son expérience à quelqu’un? [+]

Dans le domaine de l’informatique, partager signifie « rendre disponible ». Il est donc tout à fait possible de partager du contenu sur les réseaux sociaux, comme des vidéos ou des photos. On utilise aussi partager avec un complément qui désigne plutôt le contenu et non pas le support numérique (partager son talent ou sa passion).

Par contre, le verbe partager est déconseillé au sens de « communiquer ». Selon le contexte, on optera plutôt pour communiquertransmettre, faire part de ou raconter.

Pour tout savoir sur l’emploi de ce verbe, lisez l’article Partager et ses compléments de la Banque de dépannage linguistique, que vous pouvez consulter dans la nouvelle Vitrine linguistique.

Des jeunes du secondaire créent de nouveaux mots à adopter!

16 mai 2022

L'Office québécois de la langue française dévoile avec fierté les néologismes gagnants de son troisième concours de créativité lexicale, qui s'est tenu du 17 janvier au 11 mars dernier. [+]

Les mots qui ont suscité l’intérêt du jury en raison de leur originalité sont :

  • conséconscient, proposé à la fois par l'école internationale de Montréal et par le collège Notre-Dame de Montréal pour rendre en français le terme future-minded, qui qualifie une personne consciente que les actions qu'elle pose aujourd'hui auront des répercussions sur l'avenir; 
  • morpho-intimidation, proposé par le collège Héritage de Châteauguay pour nommer des comportements visant à dénigrer ou à humilier une personne en raison de son apparence corporelle;
  • clair de ciel, proposé par l'école secondaire Thérèse-Martin de Joliette pour désigner en français le concept de « bluebird day », à savoir une magnifique journée ensoleillée avec un ciel bleu et sans nuages.

La langue française s’est ainsi enrichie de trois nouveaux mots. Ces néologismes ont été intégrés dans le Grand dictionnaire terminologique (GDT) et sont maintenant accessibles à des millions de personnes de partout dans le monde. Tout un exploit pour des jeunes du secondaire!

L’animateur Pierre-Yves Lord s’est rendu dans les écoles gagnantes pour féliciter les élèves. Il a aussi profité d’un vox pop pour faire découvrir les nouveaux mots au public. Les trois capsules vidéo mettant en vedette Pierre-Yves Lord et les écoles gagnantes peuvent être visionnées en ligne :

Les écoles lauréates se sont partagé des prix totalisant plus de 5 000 $.

Félicitations aux classes gagnantes et à tous les jeunes qui ont relevé le défi de créer des néologismes en participant à cette activité de mise en valeur de la langue française.

Le concours de créativité lexicale, lancé pour la première fois en 2019, sera de retour pour une quatrième édition au cours de l’année scolaire 2022-2023.

À l’année prochaine!

Lire le communiqué

Le père de la loi 101 aurait 100 ans

6 mai 2022

Il y a 100 ans, le 6 mai 1922, naissait le père de la Charte de la langue française, aussi connue sous le nom de loi 101. Psychiatre, professeur, ministre, Camille Laurin a marqué le Québec en venant consolider la place du français dans l’espace public et au sein de la collectivité québécoise. Pour lui, « la langue est le fondement même d’un peuple, ce par quoi il se reconnaît et il est reconnu, qui s’enracine dans son être et lui permet d’exprimer son identité » [+]

Pour en savoir plus sur cet homme et sur son rappel dans la toponymie du Québec, lisez notre chronique.

Avril 2022
Domaine de l'immobilier : termes recommandés par l’Office

29 avril 2022

Quelle est la différence entre une copropriété indivise et une copropriété divise? Le mot condominium est-il adéquat pour désigner un appartement détenu en vertu de ces régimes de propriété? [+]

Pour trouver des réponses à ces questions et pour découvrir les termes du domaine de l’immobilier récemment recommandés par l’Office québécois de la langue française, consultez la section Officialisations récentes de la page consacrée à l’officialisation linguistique dans le site Web de l’Office.

L’officialisation linguistique est l’action par laquelle l’Office se prononce sur les usages linguistiques qu’il souhaite promouvoir, particulièrement au sein de l’Administration. Ces dernières années, des ensembles terminologiques dans divers domaines ont ainsi été officialisés. L’Office a également émis des recommandations générales d'usage sur les équivalents français des éléments anglais e-, fest et week.

Pour accéder à la liste complète des avis officiels et pour être au fait des termes à privilégier dans vos communications, consultez périodiquement la page Officialisation linguistique.

Annonce des personnes gagnantes du concours de la Francofête!

28 avril 2022

Les internautes ont participé en grand nombre au concours de la Francofête. Pour y prendre part, elles et ils devaient insérer les dix mots de la Francofête aux bons endroits dans un texte troué, en les accordant ou en les conjuguant au besoin. À la suite d’un tirage au sort effectué le 4 avril dernier parmi les participantes et les participants ayant trouvé les bonnes réponses, cinq personnes ont remporté un prix. [+]

Félicitations à Mme Lise Laliberté, gagnante du 1er prix, d’une valeur de plus de 1 000 $. Félicitations également à Mmes Guyslaine Romulus, Nada Jurkovic et Sylvie Bélanger ainsi qu’à M. Sébastien Lacassaigne, qui remportent tous l’un des 2e prix, d’une valeur de 270 $ chacun.

L’Office québécois de la langue française tient à remercier ses partenaires, qui ont organisé de nombreuses activités à l’occasion de cette grande célébration du français. Tout comme le public, l’Office est amoureux de cette belle langue, dont la protection et la promotion sont au cœur de ses actions.

Au plaisir de vous retrouver l’an prochain!
Le vocabulaire de l’agilité : pour être au-dessus de la mêlée!

12 avril 2022

L’agilité est une approche de gestion centrée sur la clientèle et fondée sur des principes de collaboration, de flexibilité par rapport au changement et de rétroaction rapide. D’abord appliquée dans le domaine du développement logiciel, elle s’est transposée dans la gestion de projet et la production de biens et de services. [+]

L’Office québécois de la langue française propose un vocabulaire visant à promouvoir la terminologie en français de ce domaine. Ce vocabulaire présente des termes comme incrément de produit, itération,sprint et programmation en binôme.

Vous voulez en savoir plus? Consultez Au-dessus de la mêlée : vocabulaire de l’agilité, produit par l’Office en collaboration avec des spécialistes en agilité de Desjardins, de l’Université du Québec à Montréal, de l’Université de Sherbrooke, de la Ville de Montréal, d’Agile Montréal et du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Capitale-Nationale.   

Un vocabulaire du corps humain est maintenant disponible!

8 avril 2022

L’Office québécois de la langue française, en collaboration avec le Collège des médecins du Québec, propose De la tête aux pieds, un vocabulaire du corps humain destiné aux personnes apprenantes du français. [+]

Ce nouvel outil de référence, qui vient s’ajouter aux autres vocabulaires professionnels déjà produits par l’Office, comprend 107 termes de base et leur définition, ainsi que des exemples pratiques et des compléments d’information. Il contient également des fichiers sonores permettant de se familiariser avec la prononciation et l’utilisation des termes dans différents contextes. Des exercices aideront aussi les professionnelles et professionnels à approfondir les notions présentées.

Mars 2022
Le printemps, synonyme de tous les possibles, revient!

29 mars 2022

Le printemps montre enfin le bout de son nez! Sortirez-vous profiter des rayons de soleil à la première occasion possible? Ou bien le plus de fois possible… ou possibles? Essayons d’y voir plus clair. [+]

L’adjectif possible s’accorde quand il se rapporte à un nom. Par exemple, durant le temps des sucres, on pourrait essayer toutes les sucreries d’érable possibles.

S’il est immédiatement précédé d’un superlatif comme le moinsle plus ou le mieux, possible est invariable puisqu’il ne se rapporte pas à un nom. Ainsi, à la cabane à sucre, on essaierait le plus possible de manger toutes les sucreries d’érable.

Si possible suit immédiatement le nom lié au superlatif, l’invariabilité est préférable, mais l’accord est aussi admis. On pourrait donc essayer de manger le plus de sucreries d’érable possible (ou possibles).

Pour connaître tous les détails possibles sur le sujet, consultez l’article Possible de la Banque de dépannage linguistique.

Organisations honorées par l'Office québécois de la langue française pour leurs réalisations exemplaires

23 mars 2022

À l’occasion de son Gala des Mérites du français, l’Office québécois de la langue française a récompensé des entreprises, des organisations et des personnes qui font rayonner la langue française dans leur milieu, que ce soit au travail, dans le commerce ou dans les technologies de l’information, ou encore dans la culture ou la toponymie. [+]

L’événement, qui réunissait plus de 150 personnes, s’est déroulé le 21 mars en présence du ministre responsable de la Langue française, M. Simon Jolin-Barrette, et du ministre de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration, M. Jean Boulet.

Faits saillants :

  • En remettant les Mérites du français au travail, dans le commerce et dans les technologies de l’information, l’Office a récompensé les réalisations remarquables en matière de promotion et d’usage du français de neuf entreprises et organisations, dont Rogers Communications, Corporation Services Moneris, HigginsSmith TI, PricewaterhouseCoopers et le Service d’interprétation visuelle et tactile.
  • L’Office a également remis le prix Camille-Laurin, sa plus haute distinction, à MM. Gérald Larose et Guy Rocher. Ce prestigieux prix souligne l’engagement exceptionnel de personnes qui contribuent de façon significative à accroître l’usage, la qualité ou le rayonnement du français.
    • Au cours de sa carrière, M. Gérald Larose a laissé sa marque dans plusieurs domaines, dont le travail social, le syndicalisme, l’économie sociale, et ce, toujours avec le souci de faire respecter et de protéger la langue française. Il a d’ailleurs présidé la Commission des États généraux sur la situation et l’avenir de la langue française au Québec.
    • Intellectuel de renom et citoyen engagé, M. Guy Rocher est quant à lui l’un des maîtres d’œuvre de la Charte de la langue française, une loi historique qui a permis de franciser les milieux de travail et de faire du Québec une société où le français est la langue commune.
  • L’Union des artistes, la Société des auteurs de radio, télévision et cinéma et l’Union des écrivaines et des écrivains québécois, partenaires du Mérite du français dans la culture, ont remis ce prix à M. Jim Corcoran pour souligner son apport au rayonnement de la culture québécoise et de la chanson francophone.
  • La Commission de toponymie a remis quant à elle le Mérite en toponymie à la Ville de Victoriaville, qui s’est démarquée par son souci de mettre en valeur la richesse de son patrimoine à travers ses noms de lieux, notamment en adoptant un plan d’action pour la gestion de sa toponymie.

Bravo aux personnes et aux organisations lauréates et finalistes!

Lire le communiqué.

Un vocabulaire de l'ingénierie est maintenant disponible!

17 mars 2022

L’Office québécois de la langue française propose un nouveau vocabulaire de l’ingénierie destiné aux personnes apprenantes du français. Ce nouvel outil de référence, qui viendra s’ajouter aux autres vocabulaires professionnels déjà produits par l’Office, compte 182 termes de base ainsi que des notions et des exemples illustrant leur utilisation. Il contient également des fichiers sonores permettant de se familiariser avec la prononciation et l’utilisation des termes dans différents contextes. Des exercices aideront aussi les professionnelles et les professionnels à approfondir les notions présentées.

C’est la Francofête, célébrez avec nous le plaisir de vivre en français!

14 mars 2022

Du 14 au 27 mars 2022, l’Office invite toute la population à célébrer la beauté de la langue française à l’occasion de sa 26e Francofête. [+]

Les dix mots à l’honneur cette année ont été choisis autour du thème de l’étonnement. C’est ainsi que décalé, divulgâcher, ébaubi, époustouflant, farcer, kaï, médusé, pince-moi, saperlipopette et tintamarre ont été conviés à la fête et seront explorés à travers des jeux, des activités et un concours.

Pour participer :

Laissez-vous également transporter dans l’univers de l’auteur québécois, Luc Boulanger, en lisant ses deux nouvelles inspirées du nom tintamarre et du verbe divulgâcher, les deux mots vedettes choisis par le Québec.

Et, pour ne rien manquer, abonnez-vous à nos comptes sur les réseaux sociaux dès aujourd’hui.

Bonne Francofête à toutes et tous!

Un français de qualité, c’est bon pour les affaires

7 mars 2022

L’Office québécois de la langue française lance aujourd’hui la campagne Un français de qualité, c’est bon pour les affaires, qui vise à sensibiliser les entreprises québécoises à l’importance d’utiliser une langue de qualité dans leurs communications pour bâtir une image de marque positive et professionnelle. [+]

Visionnez les quatre capsules linguistiques, qui présentent des conseils utiles pour nommer une entreprise, des événements ainsi que des produits et des services, de même que pour adopter de bonnes pratiques de rédaction dans les réseaux sociaux.

Pour améliorer la qualité de la langue des communications de votre entreprise, vous pouvez aussi vous fier aux outils linguistiques mis à votre disposition par l’Office, dont la Banque de dépannage linguistique et le Grand dictionnaire terminologique. Facilement accessibles en ligne, ces outils traitent notamment de rédaction administrative et commerciale, de grammaire et d’orthographe, et ils donnent accès aux termes français spécialisés de multiples secteurs d’activité.

Pour consulter la page de la campagne, visitez le www.oqlf.gouv.qc.ca/francaisbonpourlesaffaires.

Journée internationale des femmes – Des femmes remarquables rappelées dans la toponymie du Québec

3 mars 2022

À l’occasion de la Journée internationale des femmes, la Commission de toponymie souligne la bonification de sa carte interactive Femmes remarquables du Québec par l’ajout de 50 figures féminines dont le souvenir est rappelé dans des noms de lieux québécois. [+]

Cet outil invite à la découverte de l’histoire politique, sociale et culturelle du Québec par le biais de la toponymie. Il contribue à mieux faire connaître à la fois le territoire québécois et l’apport inestimable de femmes remarquables dans des domaines variés.

Lire le communiqué.

De filles à aïeules

3 mars 2022

Lancée il y a un an, la carte interactive Femmes remarquables du Québec, produite par la Commission de toponymie, est mise à jour à l’occasion de la Journée internationale des femmes, qui sera célébrée dans quelques jours. Ainsi, sur cette carte ont été ajoutés les lieux dont les noms rappellent le souvenir de cinquante nouvelles femmes. La très grande majorité de celles-ci sont des Filles du roi. [+]

Pour en apprendre davantage sur ces Filles du roi, lisez notre chronique.

Février 2022
Prolongation du concours de créativité lexicale jusqu’au 11 mars!

17 février 2022

La période d’inscription au concours de créativité lexicale a été prolongée : les enseignantes et enseignants ont maintenant jusqu’au 11 mars pour soumettre les propositions de leurs classes. [+]

Les termes créés devront permettre d’exprimer en français les concepts suivants :

  • « bluebird day » : Magnifique journée ensoleillée avec un ciel bleu et sans nuages.
  • « future-minded » : Conscient que les actions que l’on pose aujourd’hui auront des répercussions sur l’avenir.
  • « regrowing » : Utilisation de certaines parties des fruits et des légumes pour en faire pousser de nouveaux.
  • « vagueposting » : Pratique qui consiste à faire des publications volontairement vagues pour attirer l’attention ou pour faire passer un message à une personne sans la nommer.

Les jeunes peuvent également proposer un néologisme pour désigner un concept de leur choix.

Pour inscrire leurs classes et courir la chance de remporter l’un des prix, les enseignantes et enseignants doivent prendre connaissance du règlement (PDF, 699 Ko) et remplir le formulaire en ligne d’ici le 11 mars 2022.

Question de langue
Vous, moi et l’autre, ou les subtilités des sujets coordonnés

15 février 2022

Mes collègues et toi serez ou seront à la conférence de la semaine prochaine?

Pour accorder des verbes ayant des sujets coordonnés qui ne sont pas à la même personne grammaticale, il est important de retenir ceci : la première personne l’emporte sur les deux autres, et la deuxième, sur la troisième.

On peut aussi remplacer les sujets par le pronom qui convient pour trouver le bon accord. [+]

Dans l’exemple plus haut, c’est la deuxième personne qui prime, et l’on pourrait remplacer les sujets par vous. On écrit donc : Mes collègues et toi serez à la conférence de la semaine prochaine.

De plus, l’accord du verbe dépend parfois du coordonnant, voire du sens de l’énoncé. Par exemple, avec et et ni, on accorde le verbe avec l’ensemble des sujets :

  • La neige et le froid ne lui font pas peur.
  • Ni le froid ni la neige ne l’empêcheront de profiter de l’hiver!

Avec ou, c’est la même règle, sauf si les sujets sont au singulier et qu’un seul d’entre eux peut exécuter l’action exprimée par le verbe :

  • La directrice ou la vice-présidente doivent être présentes à la réunion.

Mais :

  • La directrice ou la vice-présidente prendra la parole.

Pour connaître toutes les subtilités de l’accord du verbe avec des sujets coordonnés, consultez le sous-thème Sujets joints par une conjonction de la Banque de dépannage linguistique.

Dévoilement des Toponymes coups de foudre 2022

10 février 2022

Le public a voté en grand nombre pour son Toponyme coup de cœur préféré. Cette année, son choix est Passerelle de la Tortue, tandis que celui de la Commission est Parc des Balancines. Le premier nom désigne une passerelle située à Québec. Le second, quant à lui, correspond à un parc public situé à Rivière-du-Loup, dans le Bas-Saint-Laurent. [+]

Depuis 2013, la Commission de toponymie révèle chaque année la liste de ses douze Toponymes coups de cœur. Ceux-ci sont associés à des lieux situés dans plusieurs régions du Québec. Nous vous invitons à consulter notre carte (JPG, 720 Ko) afin de découvrir et de situer les coups de cœur et les coups de foudre 2022.

Pour une troisième année consécutive, les participantes et les participants au vote couraient la chance de gagner un prix. Cette année, cinq cartes-cadeaux de 100 $ échangeables dans les magasins Renaud-Bray étaient offertes. Les heureuses gagnantes et les heureux gagnants de ces prix sont : Michelle Bachand, Éric Brulotte, Christine Fournier, Richard Hamel et Julie Simard. Bravo à toutes ces personnes, et merci à celles et à ceux qui ont participé!

Deux par deux rassemblés

10 février 2022

Saviez-vous que de belles histoires d’amour se cachent derrière des noms de lieux du Québec? [+]

Il arrive, en effet, que deux lieux très proches l’un de l’autre soient désignés en souvenir d’un couple d’amoureux.

Pour découvrir trois de ces couples rappelés dans la toponymie, lisez notre chronique.

Les sports olympiques d’hiver en français!

4 février 2022

Les Jeux olympiques de Pékin sont lancés!

L’Office profite de cette occasion pour vous proposer 10 vocabulaires se rapportant aux disciplines sportives des jeux de 2022. [+]

Vous trouverez dans ces vocabulaires des termes désignant les épreuves, les techniques et les mouvements associés, notamment, au biathlon, au bobsleigh, au hockey sur glace, à la luge, au patinage, au skeleton et au ski.

À vous le plaisir de découvrir la riche terminologie des sports olympiques d'hiver… en français!

Un accompagnement personnalisé offert aux entreprises soucieuses de s'engager envers la langue française : Mémo, mon assistant pour la francisation

1er février 2022

Vous avez une entreprise employant moins de 50 personnes et vous avez envie de vous engager envers la langue française et de vous démarquer? Saviez-vous que l’Office québécois de la langue française peut vous offrir un accompagnement personnalisé? [+]

Découvrez les services gratuits Mémo, mon assistant pour la francisation et remplissez l'autoévaluation pour avoir un portrait des pratiques linguistiques de votre entreprise. Cela ne prendra que quelques minutes!

N'en restez pas là et prenez contact avec une personne de notre équipe. Elle vous accompagnera et vous conseillera sur les bonnes pratiques à adopter en matière linguistique.

Enfin, affichez fièrement votre engagement envers la langue française. En plus de vous donner un avantage concurrentiel, cet engagement vous permettra d'attirer et de fidéliser la clientèle ainsi que d'accroître la rétention et le sentiment d'appartenance de votre personnel.

S'engager envers la langue française, c'est gagnant! Faites l'autoévaluation dès aujourd'hui pour savoir comment devenir une entreprise engagée.

Janvier 2022
Décès de Jean-Claude Corbeil, pionnier en matière d'aménagement linguistique

27 janvier 2022

L'Office québécois de la langue française tient à souligner le décès de M. Jean-Claude Corbeil (1932-2022), ancien directeur à l'Office et linguiste de renommée internationale, qui a rendu l'âme le 25 janvier dernier. [+]

D'abord actif en tant qu'enseignant et chercheur, ce détenteur d'un doctorat en linguistique de l'Université de Strasbourg hérite de la responsabilité du volet sociolinguistique de la Commission d'enquête sur la situation de la langue française et sur les droits linguistiques au Québec, mieux connue sous le nom de commission Gendron, dont les activités s'échelonnent de 1968 à 1973. Durant cette période, M. Corbeil devient aussi animateur radiophonique et traite de linguistique à la radio de Radio-Canada, avant d'accepter le poste de directeur linguistique de l'Office de la langue française, qu'il occupe de 1971 à 1977.

Pendant son passage à l'Office, M. Corbeil travaille activement à l'implantation du français dans les milieux de travail. Il contribue également au rayonnement de l'organisme en organisant des colloques internationaux qui aident à définir les fondements de la recherche dans le domaine de la terminologie. Fait important à noter, M. Corbeil supervise aussi la mise sur pied de la Banque de terminologie du Québec, dont est issu le Grand dictionnaire terminologique. Enfin, il est un acteur clé lors du processus de rédaction de deux lois majeures dans l'histoire du Québec, la Loi sur la langue officielle (1974) et la Charte de la langue française (1977).

En tant qu'auteur, il publie, en 1980, l'ouvrage L'aménagement linguistique du Québec et il élabore, conjointement avec Mme Ariane Archambault, le Dictionnaire thématique visuel, dont la première édition date de 1986 et qui constitue, encore à ce jour, l'un des grands succès de l'édition québécoise.

Avant de prendre sa retraite en 1991, M. Corbeil agit pendant trois ans comme conseiller auprès du président du Conseil de la langue française du Québec. Il sort ensuite de sa retraite pour épauler la ministre Louise Beaudoin dans la rédaction d'une proposition de politique linguistique, puis devient sous-ministre associé responsable de la politique linguistique du Québec. De 2000 à 2001, il occupe aussi le poste de secrétaire de la Commission des États généraux sur la situation et l'avenir de la langue française au Québec, présidée par M. Gérald Larose.

Cette carrière bien remplie mise au service de l'accroissement et de la diffusion du savoir a été récompensée par de nombreuses distinctions, parmi lesquelles on trouve les titres d'officier de l'Ordre des arts et des lettres de France (2000), de membre de l'Académie des lettres du Québec (2004) et d'officier de l'Ordre national du Québec (2005). M. Corbeil a également reçu la Grande Médaille de la Francophonie, qui lui a été décernée en 2010, et il est le lauréat 2002 du prix Georges-Émile-Lapalme.

L'Office tient à offrir ses plus sincères condoléances à la famille de M. Corbeil.

Au tour du public de voter pour son Toponyme coup de foudre de l’année!

20 janvier 2022

C’est aujourd’hui que sont dévoilés les douze Toponymes coups de cœur retenus par la Commission de toponymie parmi les quelque 1 400 noms de lieux qu’elle a officialisés au cours de la dernière année. [+]

Le public est invité à choisir son nom de lieu préféré parmi ces douze toponymes. Consultez la carte afin de situer les lieux associés aux douze noms en lice pour le titre de Toponyme coup de foudre du public 2022.

C’est le 10 février, soit quelques jours avant la Saint-Valentin, que la Commission révélera le Toponyme coup de foudre du public ainsi que le Toponyme coup de foudre qu’elle a elle-même retenu.

Votez d’ici le 3 février et courez la chance de gagner l’une des cinq cartes-cadeaux de 100 $ échangeables dans les magasins Renaud-Bray. Les noms des personnes gagnantes, tirés au hasard, seront connus lors du dévoilement des Toponymes coups de foudre 2022, le 10 février.

La Commission a déjà choisi son Toponyme coup de foudre. Le choix du public sera-t-il le même? Nous le saurons le 10 février!

Votez!

Publicités recherchées!

18 janvier 2022

D’ici au 11 mars 2022, les conceptrices-rédactrices et les concepteurs-rédacteurs sont invités à inscrire aux Mérites Francopub leurs publicités qui se démarquent par une utilisation astucieuse, originale et remarquable de la langue française. Des bourses d’une valeur de plus de 10 000 $ seront remises aux créatives et aux créatifs dont les publicités retiendront l’attention du jury. Les publicités soumises doivent avoir été diffusées au Québec entre le 1er janvier et le 31 décembre 2021. [+]

Visitez notre site Web pour obtenir plus de détails sur les Mérites Francopub et sur les modalités d’inscription.

Bonne chance!

Prix Camille-Laurin 2022
L’appel de candidatures est lancé!

18 janvier 2022

Vous connaissez une personne influente qui contribue de façon significative à accroître l’usage, la qualité ou le rayonnement du français dans son milieu de travail ou sa sphère d’activité? Soumettez sa candidature au prix Camille-Laurin! Vous avez jusqu’au vendredi 18 février 2022 pour le faire. [+]

Une bourse de 5 000 $ sera offerte à la personne lauréate.

Bonne chance aux personnes dont la candidature sera soumise.

Le grand retour du concours de créativité lexicale!

17 janvier 2022

C’est avec enthousiasme que l’Office annonce le grand retour de son concours de créativité lexicale!

Du 17 janvier au 18 février 2022, les enseignantes et enseignants de français du secondaire de partout au Québec seront invités à participer avec leurs élèves à ce troisième concours. Ils pourront agir comme de véritables architectes de la langue en créant des néologismes, c’est-à-dire des mots nouveaux qui décrivent des réalités pour lesquelles il n’existe pas encore de dénominations françaises. [+]

Cette année, les apprentis terminologues devront proposer des mots pour permettre d’exprimer en français l’un des quatre concepts suivants : « bluebird day », « future-minded », « regrowing » ou « vagueposting ». Les jeunes pourront également proposer un néologisme pour désigner un concept de leur choix.

En participant au concours, les élèves ainsi que leur enseignante ou enseignant pourraient contribuer à enrichir la langue française tout en courant la chance de remporter l’un des prix offerts, d’une valeur totale de 5 100 $.

Pour inscrire leurs classes, les enseignantes et enseignants doivent prendre connaissance du règlement (PDF, 699 Ko) et remplir le formulaire en ligne avant le 18 février 2022. Beaucoup de plaisir en perspective!  

Date de la dernière mise à jour : 2022-12-01

LIENS RAPIDES

VOS DROITS ET OBLIGATIONS

Abonnez-vous!

Nos infolettres vous permettent d’avoir accès à plusieurs ressources.

Voilà! C’est fait! Nous vous remercions de votre inscription à nos infolettres.
Une erreur est survenue. Veuillez réessayer plus tard. Si le problème persiste, communiquez avec nous.
© Gouvernement du Québec, 2022