Aller directement au contenu

Suivez-nous

Logo Facebook. Logo Twitter. Logo YouTube. Logo Instagram. Logo Linkedin.

Salle de presse

Constats de l’Office québécois de la langue française
Langues utilisées au travail au Québec et dans la RMR de Drummondville en 2021

Montréal, le 14 décembre 2022. – L’Office québécois de la langue française a examiné les premières données sur la langue du travail publiées par Statistique Canada à la suite du recensement de 2021. Elles permettent de suivre l’évolution des langues les plus souvent utilisées dans un contexte de travail au Québec et dans ses régions métropolitaines de recensement (RMR).

Langue ou langues utilisées le plus souvent au travail

Dans l’ensemble du Québec, les données montrent notamment que, depuis 2016, en ce qui concerne la langue ou les langues qu’une personne déclare utiliser le plus souvent au travail :

  • la proportion de personnes utilisant le plus souvent le français a diminué pour s’établir à 79,7 % en 2021;
  • la proportion de personnes utilisant le plus souvent l’anglais a augmenté pour atteindre 13,9 % en 2021;
  • la proportion de personnes utilisant le plus souvent le français et l’anglais à égalité a diminué pour s’établir à 5,4 % en 2021.

Dans la RMR de Drummondville, les proportions sont différentes de celles observées dans l’ensemble du Québec. Ainsi, chez les travailleuses et travailleurs résidant dans la RMR de Drummondville :

  • la proportion de personnes utilisant le plus souvent le français au travail a diminué pour atteindre 96,8 % en 2021;
  • la proportion de personnes utilisant le plus souvent l’anglais au travail a augmenté pour atteindre 1,7 % en 2021;
  • la proportion de personnes utilisant le plus souvent le français et l’anglais au travail a diminué, s’établissant à 1,1 % en 2021.

Usage exclusif du français ou de l’anglais

Dans la RMR de Drummondville, 88,1 % des travailleuses et des travailleurs utilisaient exclusivement le français au travail en 2021 comparativement à 63,8 % dans l’ensemble du Québec. De plus, les proportions de travailleuses et de travailleurs qui utilisaient exclusivement l’anglais dans la RMR de Drummondville et dans l’ensemble du Québec étaient respectivement de 0,6 % et de 7,1 %.

Situation dans l’ensemble du Québec

La baisse de la proportion de Québécoises et de Québécois utilisant le plus souvent le français au travail peut être mise en parallèle avec la diminution de la part de la main‑d’œuvre déclarant connaître le français (c’est-à-dire déclarant être en mesure de soutenir une conversation dans cette langue). Cette proportion est passée de 96,1 % en 2016 à 95,2 % en 2021. Durant la même période, le taux de connaissance de l’anglais a, au contraire, augmenté au sein de la main-d’œuvre québécoise, passant de 60,3 % à 62,9 %.

La proportion de la main-d’œuvre utilisant le plus souvent le français n’est pas la même dans tous les secteurs d’activité économique. Les grands secteurs où cette proportion était le plus faible (soit inférieure à 70 %) étaient les quatre suivants en 2021 : gestion de sociétés et d’entreprises, industrie de l’information et industrie culturelle, services professionnels, scientifiques et techniques ainsi que commerce de gros. Ces secteurs où l’utilisation du français était moindre étaient les mêmes en 2016, mais on constate qu’en 2021 la proportion de personnes y utilisant principalement le français a diminué.

Un feuillet d’information présentant les principaux constats sur l’utilisation des langues au travail par les Québécoises et les Québécois est disponible sur le site Web de l’Office. Il a été réalisé principalement à partir de tableaux de l’Institut de la statistique du Québec. Ce feuillet illustre les tendances pour l’ensemble du Québec et présente de façon plus détaillée des données pour les RMR de Drummondville, de Québec, de Saguenay, de Sherbrooke, de Trois-Rivières, de Gatineau et de Montréal.

En vertu de la Charte de la langue française, l’Office québécois de la langue française a le mandat de surveiller l’évolution de la situation linguistique au Québec et d’en faire rapport tous les cinq ans au ministre de la Langue française. L’Office a également pour mission d’assurer le respect de la Charte et de veiller à ce que le français soit la langue normale et habituelle du travail, des communications, du commerce, des affaires et, de concert avec le ministère de la Langue française, de l’Administration.

Liens connexes

Source

Chantal Bouchard
Relations avec les médias
Office québécois de la langue française
514 873-6567 ou, sans frais, 1 888 873-6202
porteparole@oqlf.gouv.qc.ca

Date de la dernière mise à jour : 2022-12-14

LIENS RAPIDES

VOS DROITS ET OBLIGATIONS

Abonnez-vous!

Nos infolettres vous permettent d’avoir accès à plusieurs ressources.

Voilà! C’est fait! Nous vous remercions de votre inscription à nos infolettres.
Une erreur est survenue. Veuillez réessayer plus tard. Si le problème persiste, communiquez avec nous.
© Gouvernement du Québec, 2022