Aller directement au contenu
Logo du gouvernement du Québec.
Office québécois de la langue française

Suivez-nous

Logo Facebook. Logo Twitter. Logo YouTube. Logo Instagram. Logo Linkedin.

Associations du 1er novembre 2007

Exercice de style

Pour bien comprendre la structure et l'effet d'une figure de style, il n'y a rien de mieux qu'un exemple. C'est donc à l'aide d'exemples que nous vous invitons à découvrir dix figures de style faisant l'objet d'un article dans la Banque de dépannage linguistique.

Associez chaque figure de style de la colonne de gauche à l'exemple de la colonne de droite qui l'illustre.

1. Accumulation
Consiste à accumuler un grand nombre de mots ou de groupes de mots de même nature et de même fonction grammaticale de manière à insister sur l'idée exprimée.

a) C'est un roc! c'est un pic! c'est un cap!
Que dis-je, c'est un cap? C'est une péninsule!

2. Antanaclase
Consiste à utiliser deux fois le même mot dans une phrase en lui donnant deux sens différents.

b) Le septième art.

3. Chiasme
Succession de constructions composées d'éléments semblables, généralement de même nature ou de même fonction, dont l'ordre est inversé d'une construction à l'autre.

c) Ne vous avais-je pas averti?

4. Gradation
Consiste à utiliser une série de termes selon un ordre ascendant ou descendant, les éléments évoquant une idée similaire exprimée à des degrés divers.

d) Cela tintait, grinçait, cognait, cela grondait, haletait, soufflait, et stridait, et hoquetait, et trépidait, à croire que les murs de la grange allaient se fendre et s'écrouler.

5. Interrogation oratoire
Consiste à énoncer une affirmation sous la forme d’une question.

e) Les arbres font le gros dos sous la pluie.
6. Parallélisme
Succession de constructions syntaxiques identiques ou semblables.

f) Ç'a été facile — elle est bien entraînée depuis longtemps — de se retrouver seule comme avant.

7. Parenthèse
Consiste à interrompre de façon provisoire la construction d'une phrase afin d'ajouter un élément accessoire au propos principal.

g) Tel qui rit vendredi, dimanche pleurera.

8. Périphrase
Locution ou suite de mots qu'on emploie pour désigner quelque chose ou quelqu'un qu'on aurait pu désigner à l'aide d'un seul mot.

h) Le cœur a ses raisons que la raison ne connaît pas.

9. Personnification
Consiste à attribuer des traits, des sentiments ou des comportements humains à une chose inanimée ou à une abstraction.

i) Un seul était en désaccord avec nous, monsieur Leblanc, pour ne pas le nommer.

10. Prétérition
Consiste à dire qu’on ne parlera pas d’une chose, et à en parler tout de même.

j) Dieu est l'auteur de la pièce; Satan est le directeur du théâtre.

 

Date de la dernière mise à jour : 2021-04-13

LIENS RAPIDES

VOS DROITS ET OBLIGATIONS

Abonnez-vous!

Nos infolettres vous permettent d’avoir accès à plusieurs ressources.

Voilà! C’est fait! Nous vous remercions de votre inscription à nos infolettres.
Une erreur est survenue. Veuillez réessayer plus tard. Si le problème persiste, communiquez avec nous.
© Gouvernement du Québec, 2020