Site de l'Office québécois de la langue française
Barre de navigation
Image Les indispensables
Les indispensables

Le français, au cœur de nos ambitions!

Programme d’aide financière pour la promotion du français 2017-2021

Ce programme s’adresse à des organisations et il a pour objectif de favoriser l’élaboration de projets visant à valoriser la maîtrise du français et à promouvoir son utilisation dans les entreprises.

Pour en savoir plus, consultez la section du programme d'aide financière.

Image Les actualités

Le français, au cœur de nos ambitions!
L’Office québécois de la langue française annonce le deuxième appel de projets du programme d’aide financière pour la promotion du français

L’Office québécois de la langue française procède au deuxième appel de projets du nouveau programme de soutien financier doté d’une enveloppe globale de plus de dix millions de dollars sur trois ans. Ce programme s’adresse à des organisations et il a pour objectif de favoriser l’élaboration de projets visant à valoriser la maîtrise et à promouvoir l’utilisation du français dans les entreprises.

Le programme Le français, au cœur de nos ambitions soutient des projets qui s’adressent aux travailleuses et aux travailleurs ainsi qu’aux cadres et aux propriétaires d’entreprises qui exercent des activités au Québec ou qui souhaitent s’y établir. Le programme priorise des projets destinés aux jeunes adultes de 18 à 35 ans et aux membres de la direction et du personnel d’entreprises de moins de 50 employés.

Les organisations admissibles à ce programme sont les organismes à but non lucratif, les coopératives, les organismes municipaux et les entreprises privées à but lucratif. Le programme accordera une attention particulière aux projets conçus à l’intention des clientèles cibles qui travaillent dans les secteurs du tourisme (restauration et hôtellerie), du commerce de détail, de l’industrie manufacturière et des hautes technologies.

Pour plus d’information, consultez la page Web du Programme d’aide financière pour la promotion du français 2017-2021 : www.oqlf.gouv.qc.ca/promotion-francais/

Pour vous inscrire à une séance d’information, veuillez nous écrire au : promotiondufrancais@oqlf.gouv.qc.ca .

Noms de lieux

Montréal - raconté par ses noms de lieux.

© Ville de Montréal, Bureau du patrimoine, de la toponymie et de l'expertise

D’ailleurs à ici!

On vient de partout pour s’établir à Montréal. D’Italie, d’Haïti, du Liban, de France, du Vietnam, de Grèce, de Chine... Certaines communautés culturelles s’y sont établies depuis très longtemps. Que l’on pense à celle d’Italie. Et cette communauté a marqué le paysage de Montréal. Certains de ses membres ont modifié nos mœurs culinaires; leur nom est gravé sur les plaques de rue de Montréal. Vous voulez savoir lesquels? Lisez la chronique D’ailleurs à ici! sur le site de la Commission de toponymie.

Vitrine des bons coups 2017

Mérite du français en toponymie

Odanak, lauréate du Mérite du français en toponymie

M. Robert Vézina, président de la Commission de toponymie, M.Daniel Nolett, directeur général du Conseil des Abénakis d’Odanak, organisation lauréate du Mérite du français en toponymie, ainsi que M. André Gagnon, secrétaire de la Commission de toponymie.

Odanak a reçu le Mérite du français en toponymie 2017 pour avoir procédé à l’officialisation des noms attribués à ses voies de communication auprès de la Commission de toponymie, une première pour une communauté autochtone. Les noms de lieux d’Odanak nouvellement approuvés disposent ainsi d’un générique en français et d’un spécifique en abénaquis.

Odanak a également retenu l’attention du jury pour avoir proposé des noms de lieux imagés et en harmonie avec cette sensibilité pour la nature caractéristique des membres des Premières Nations. En février dernier, le toponyme Rue Waban-Aki, qui signifie « peuple du soleil levant », a d’ailleurs été désigné coup de cœur de la Commission parmi les quelque 1 675 toponymes officialisés en 2016.

La Charte au quotidien

Les dispositions de la Charte de la langue française s’appliquent-elles à une entreprise dont le site Web est géré à l’extérieur du Québec ou hébergé sur un serveur à l’extérieur du Québec?

L’emplacement du serveur Web ainsi que l’endroit d’où il est géré ne sont pas pris en compte dans l’analyse de conformité à la Charte de la langue française. En effet, les dispositions de la loi ne s’appliquent que si le contenu de nature commerciale d’un site Web est destiné à la clientèle québécoise et que l’entreprise qui gère ce site possède un établissement au Québec. Si l’entreprise qui communique avec la clientèle du Québec n’y a pas d’établissement, l’Office privilégie une approche incitative.

Saviez-vous que...?

Étudiant ou élève? 

La rentrée est une belle occasion pour parler de la distinction entre les désignations étudiant, ou étudiante, et élève. En fait, élève est un terme général qui désigne toute personne (enfant, adolescent ou adulte) inscrite dans un établissement d’enseignement où elle suit des cours ou reçoit une formation à temps plein ou à temps partiel.

Cependant, les élèves sont appelés plus spécifiquement étudiants ou étudiantes lorsqu’ils ou elles fréquentent un établissement d’enseignement supérieur. Au Québec, les cégeps et les universités entrent dans cette catégorie, et c’est pourquoi il est maintenant admis d’appeler étudiant aussi bien l’élève qui est à l’université que celui qui est au cégep. Au primaire et au secondaire, c’est le terme élève qui doit être utilisé.

Pour en connaître davantage sur ces notions ou d’autres qui y sont liées, nous vous invitons à consulter les fiches apprenant, étudiant, élève, écolier et cégépien de notre Grand dictionnaire terminologique.

Mise à jour de la BDL

C’est pour vous le moment d’effectuer des lectures pour parfaire vos connaissances sur le français? Saviez-vous que vous avez accès à pas moins de 17 bibliographies dans la BDL? Toutes viennent d’être mises à jour. Consultez-les, puis laissez-vous inspirer par l’une ou l’autre d’entre elles… pendant que l’équipe de rédaction de la Banque vous prépare quelques articles inédits pour l’automne.

Capsule : On monte ou on embarque dans l'autobus? On monte ou on embarque dans l'autobus? Consultez la liste des capsules.

La Charte de la langue française célébrée
à l’Assemblée nationale

Le 25 août dernier, le ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, M. Luc Fortin, a invité les représentantes et représentants des médias, les parlementaires et les partenaires du ministère de la Culture et des Communications et de l’Office à assister à une commémoration consacrée à l’adoption de la Charte de la langue française.

Cette cérémonie, qui s’est tenue à la Bibliothèque de l’Assemblée nationale, a été l’occasion pour le président-directeur général de l’Office, M. Robert Vézina, de prononcer un discours sur la promotion et la protection de notre langue commune.

Photo de groupe.

Michel Sparer, spécialiste de la rédaction juridique dans le cabinet du ministre d'État au Développement culturel en 1977; David Payne, secrétaire particulier au Conseil exécutif et chef de cabinet adjoint au ministre d'État au Développement culturel en 1977; Luc Fortin, ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française; Robert Filion, stratège en communication dans le cabinet du ministre d'État au Développement culturel en 1977; Robert Vézina, président-directeur général de l’Office.
Photo : ministère de la Culture et des Communications.

Trois des cinq participants au documentaire Dans les coulisses de la Charte, que l’Office produit présentement, soit messieurs Robert Filion, David Payne et Michel Sparer, ont également pris part à cette activité au cours de laquelle ils ont été conviés à raconter leurs souvenirs de ce moment charnière de l’histoire de la législation québécoise.

Le 26 août 2017, la Charte de la langue française célèbre
son 40e anniversaire!

Pour l’occasion, l’Office est en train de mettre la touche finale à un documentaire retraçant la création et l’adoption de cette loi historique qui a transformé tout un pan du paysage sociolinguistique québécois, en faisant du français la langue normale et habituelle du travail, de l’enseignement, des communications, du commerce et des affaires.

Le sociologue Guy Rocher, le rédacteur législatif Michel Sparer, le chef de cabinet de René Lévesque, Louis Bernard, le conseiller aux communications Robert Filion, de même que le chef de cabinet adjoint de Camille Laurin, David Payne, ont accepté de partager avec nous leurs souvenirs, nous permettant ainsi d’explorer les coulisses de la Charte.

En attendant la sortie du court métrage au cours de l’automne, l’Office vous invite à visionner cet extrait.

Image Vos droits et obligations
Droits et obligations

Déclaration de services aux citoyennes et aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Date de la dernière mise à jour : 2017-09-25

Portail du Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Accueil Plan du site Courrier Coordonnées English section Site officiel du Gouvernement du Québec Grand dictionnaire terminologique Banque de dépannage linguistique Produits informatiques en français TOPOS Les liens utiles Lexiques et vocabulaires Recherche dans le site Comité de francisation en bref Francisation par secteurs Indicateurs de la situation linguistique Consultations terminolinguistiques tarifées Archives des chroniques Le site de la Francofête Consommateurs Travailleurs Entreprises Administration publique Ordres professionnels Technologies de l'information Plaintes