Aller directement au contenu

Suivez-nous

Logo Facebook. Logo Twitter. Logo YouTube. Logo Instagram. Logo Linkedin.

Salle de presse

L’Office québécois de la langue française publie deux études sur la situation linguistique

Montréal, le 29 mars 2021. – L’Office québécois de la langue française présente deux études sur la situation linguistique, Scénarios de projection de certaines caractéristiques linguistiques de la population du Québec (2011-2036) et Langues utilisées dans diverses situations de travail au Québec en 2018.

Réalisée par Statistique Canada à la demande de l’Office, l’étude Scénarios de projection de certaines caractéristiques linguistiques de la population du Québec (2011-2036) examine l’influence de certaines variables, soit la composition linguistique de l’immigration économique, l’apprentissage du français par les jeunes et les personnes immigrantes ainsi que la répartition des personnes immigrantes sur le territoire du Québec. 

L’étude Langues utilisées dans diverses situations de travail au Québec en 2018 vise entre autres à mesurer l’utilisation du français et de l’anglais par les personnes en emploi dans leurs communications avec le supérieur immédiat, les subalternes, les collègues, le siège social et les fournisseurs, ainsi que dans l’échange de documents, les réunions de travail et le choix des logiciels utilisés.

Faits saillants

Scénarios de projection de certaines caractéristiques linguistiques de la population du Québec (2011-2036)

  • Cette étude se situe dans le prolongement du rapport Projections linguistiques pour le Canada, 2011 à 2036, présenté en 2017 par Statistique Canada. Ce rapport prévoit, pour le Québec, une diminution de la population utilisant le français à la maison (de 82 % en 2011 à environ 75 % en 2036) et une augmentation de celle utilisant l’anglais à la maison (de 11 % en 2011 à environ 13 % en 2036).
  • Peu importe les scénarios envisagés, l’étude Scénarios de projection de certaines caractéristiques linguistiques de la population du Québec (2011-2036) indique que le poids des francophones de langue maternelle et celui des personnes dont le français est la langue parlée le plus souvent à la maison diminueront d’ici 2036.
    • La proportion de francophones de langue maternelle passerait de 79 % en 2011 à une proportion se situant entre 70 % et 72 % en 2036.
    • Pour sa part, la proportion de francophones selon la langue parlée le plus souvent à la maison passerait de 82 % à une proportion se situant entre 74 % et 76 %.

Langues utilisées dans diverses situations de travail au Québec en 2018

  • En 2018, 72,6 % des travailleuses et des travailleurs du Québec déclaraient utiliser le plus souvent le français seul au travail, tandis que 9,2 % mentionnaient l’anglais seul et 16,8 %, le français et l’anglais.
    • En 2018, sur l’île de Montréal, 53,3 % des travailleuses et des travailleurs du Québec déclaraient utiliser le plus souvent le français seul au travail, tandis que 18,7 % mentionnaient l’anglais seul et 25,0 %, le français et l’anglais à égalité.
  • Près de la moitié des francophones du Québec (49,0 %) et plus du deux tiers des francophones qui travaillaient sur l’île de Montréal (68,3 %) utilisaient régulièrement l’anglais ou une autre langue que le français au travail. 72,8 % des allophones, et 86,8 % des anglophones déclaraient utiliser régulièrement l'anglais ou une autre langue que le français.
  • La principale raison invoquée par les travailleuses et les travailleurs qui utilisent le plus souvent ou régulièrement l’anglais était de pouvoir offrir un service à la clientèle du Québec (49,0 %). Cette raison était suivie par celle d’offrir un service à une clientèle de l’extérieur du Québec (43,4 %).
  • Les deux autres raisons mentionnées le plus fréquemment étaient liées au contexte de l’entreprise ou de l’organisation, à savoir : parce que les collègues préfèrent utiliser cette langue (25,4 %), ou parce que l’utilisation de l’anglais facilite la communication avec le siège social ou avec les fournisseurs (17,1 %)

La Charte de la langue française confie à l’Office québécois de la langue française la tâche de surveiller l’évolution de la situation linguistique au Québec et d’en faire rapport tous les cinq ans à la ou au ministre responsable de la Langue française. L’Office a également pour mission d’assurer le respect de la Charte et de veiller à ce que le français soit la langue normale et habituelle du travail, des communications, du commerce, des affaires et de l’Administration.

L’Office a publié le Rapport sur l’évolution de la situation linguistique au Québec en avril 2019. S’y retrouvent certaines données préliminaires des études Langues utilisées dans diverses situations de travail au Québec en 2018 et Scénarios de projection de certaines caractéristiques linguistiques de la population du Québec (2011-2036).

Lien connexe

Les études sont disponibles sur le site Web de l’Office : www.oqlf.gouv.qc.ca/etudes

Source :

Chantal Bouchard
Relations avec les médias
Office québécois de la langue française
514 873-6567 ou, sans frais, 1 888 873-6202
porteparole@oqlf.gouv.qc.ca

Date de la dernière mise à jour : 2021-04-19

LIENS RAPIDES

VOS DROITS ET OBLIGATIONS

Abonnez-vous!

Nos infolettres vous permettent d’avoir accès à plusieurs ressources.

Voilà! C’est fait! Nous vous remercions de votre inscription à nos infolettres.
Une erreur est survenue. Veuillez réessayer plus tard. Si le problème persiste, communiquez avec nous.
© Gouvernement du Québec, 2021