Aller directement au contenu
Logo du gouvernement du Québec.

Office québécois de la langue française

Suivez-nous

Logo Facebook. Logo Twitter. Logo YouTube. Logo Instagram.

Actualités

 Accueil

Juillet 2020
Graphie de l’appellation centre de services scolaire

7 juillet 2020

Depuis le 15 juin, les commissions scolaires ont été remplacées par les centres de services scolaires dans le nouveau modèle de gouvernance scolaire. [+]

Attention toutefois à l’accord de l’adjectif scolaire : celui-ci qualifie centre de services, et non services. On écrira donc le centre de services scolaire de Longueuil, mais les centres de services scolaires de l’Est-du-Québec.

Cette graphie, qui a été retenue dans le texte de la loi sur la gouvernance scolaire par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, est donc correcte.

Vous trouverez des informations pertinentes sur l’accord d’un adjectif suivant un complément du nom, qui se fait en fonction du sens, en consultant l’article Adjectif après un complément du nom de la Banque de dépannage linguistique.

Pour plus de précisions, nous vous invitons aussi à consulter la fiche centre de services scolaire du Grand dictionnaire terminologique.

24e Francofête : personnes gagnantes du concours

2 juillet 2020

La Francofête lancée le 16 mars dernier s’est poursuivie en ligne jusqu’au 19 juin 2020. L’Office québécois de la langue française est heureux de constater que son grand concours a captivé plusieurs participantes et participants. [+]

Nous félicitons Mme Chantal Charbonneau, qui remporte le premier prix d’une valeur de 880 $, ainsi que M. Daniel Dickey et Mmes Douce Marie Joanne Nioupin, Catherine Allard et Geneviève Bérubé, qui gagnent les deuxièmes prix d’une valeur de 280 $ chacun.

La Francofête est une invitation à célébrer cette langue vivante et vibrante qu’est le français. Au plaisir de vous retrouver l’an prochain pour notre 25e édition!

Juin 2020
Désignation toponymique commémorative
Une route nommée à la mémoire de Jean Lapierre (1956-2016)

22 juin 2020

La Commission de toponymie a officialisé, le 18 juin 2020, le nom Route Jean-Lapierre pour désigner un tronçon de la route 139 qui commence au croisement de l’autoroute des Cantons-de-l’Est, à Saint-Alphonse-de-Granby, et se termine à l’intersection de la rue Principale, à Granby. [+]

L’annonce de cette nouvelle désignation toponymique, en mémoire de Jean Lapierre, a été faite le 22 juin par le ministre des Transports et ministre responsable de la région de l’Estrie, M. François Bonnardel, en présence du maire de Granby, M. Pascal Bonin, et du maire de Saint-Alphonse-de-Granby, M. Marcel Gaudreau.

Lors de cette cérémonie, un certificat commémoratif (PDF, 723 Ko) a été remis par M. Bonnardel au fils de Jean Lapierre, M. Jean-Michel Lapierre, ainsi qu’à sa fille, Mme Marie-Anne Lapierre. Le certificat a également été transmis à la mère de Jean Lapierre, Mme Lucie Cormier, et à sa sœur, Mme Laure Lapierre.

Jean Lapierre a été député des circonscriptions fédérales de Shefford (1979-1992) et d’Outremont (2004-2007). Durant ces mandats, il a été ministre d’État à la Jeunesse, à la Condition physique et au Sport amateur de même que ministre des Transports.

Jean Lapierre a également laissé sa marque dans les médias comme analyste et chroniqueur.

Lire le communiqué.

Remaniement ministériel

22 juin 2020

Le premier ministre du Québec, M. François Legault, a procédé à un remaniement au sein de son équipe ministérielle. L’actuel ministre responsable de la Langue française, M. Simon Jolin-Barrette, conserve cette responsabilité, mais il occupera désormais le poste de ministre de la Justice.

Noms de lieux

19 juin 2020

Un temps pour la reconnaissance

L’attribution de noms de personnes pour désigner des lieux est une pratique courante. Pour preuve, en 2019-2020, les noms de plus de trois cents personnes, toutes décédées depuis plus d’un an, ont été retenus pour désigner des lieux du Québec. [+]

Pour presque toutes ces personnes, c’était la première fois que leur nom était ainsi retenu. Ce fut le cas de personnalités ayant une grande notoriété, comme l’ancien premier ministre Bernard Landry, la comédienne Rita Lafontaine, l’ancien ministre Paul Gérin-Lajoie et la peintre Corno. Ainsi, les noms Barrage Bernard-Landry, Place Rita-Lafontaine, Parc Paul-Gérin-Lajoie et Rue Corno rappellent depuis peu leur souvenir.

De toutes les nouvelles personnes dont les noms ont fait leur première entrée dans la nomenclature toponymique officielle cette année, la plupart avaient laissé leur marque dans leur communauté ou leur région, ou encore dans leur domaine d’activité. Ces femmes et ces hommes méconnus, mais hors du commun, ont souvent eu un parcours inspirant. Dans la foulée de la fête nationale du Québec, mettons sous les projecteurs quelques-unes de ces personnes. Lisez la chronique sur le site de la Commission de toponymie pour découvrir trois femmes et trois hommes à travers autant de noms de lieux.

L’Office recrute!

10 juin 2020

Vous aimeriez travailler à l’Office? Consultez dès maintenant la nouvelle section Carrière pour connaître les avantages d’un emploi au sein de l’Office et la marche à suivre pour vous joindre à notre équipe.

En ce moment, plusieurs emplois sont disponibles.

Aquarelle et à vau-l’eau : deux mots évocateurs choisis par le Québec

10 juin 2020

Amusez-vous avec la langue française! Le ton est donné pour la 24e Francofête. Les mots aquarelle, à vau-l’eau, engloutir, fluide, mangrove, oasis, ondée, plouf, ruisseler et spitant ou spitante ont été soigneusement choisis par l’Office, qui représente le Québec, ainsi que par ses partenaires : la Belgique, la France, la Suisse et l’Organisation internationale de la Francophonie. Ces mots riches et évocateurs appartiennent tous à un seul et même thème, celui de l’eau, cette ressource précieuse nécessaire à la vie. [+]

Au Québec, c’est la bédéiste Sophie Bédard qui nous plonge dans son univers avec deux courtes bandes dessinées inspirées respectivement du nom aquarelle et de l’adverbe à vau-l’eau. L’auteur Simon Boulerice a également accepté l’invitation de l’Office de faire découvrir, en mots cette fois, ce qu’évoquent pour lui ces deux termes.

Psitt! Avez-vous participé à notre concours? Vite! Il vous reste encore 9 jours pour y prendre part et courir la chance de gagner le grand prix, d’une valeur de 880 $!

Cinq propositions de l’Office québécois de la langue française font leur entrée dans Le petit Larousse illustré 2021

3 juin 2020

Le petit Larousse illustré 2021, qui sera offert au Québec au cours du mois de juin, s’est enrichi de cinq mots proposés par l’Office québécois de la langue française. Il s’agit des noms aîné ou aînée, autocueillette, plugiciel, sableuse et trappage. [+]

Depuis près de vingt ans, l’Office suggère chaque année des mots ou des sens à ajouter au Petit Larousse illustré de l’année suivante. Cette fructueuse collaboration entre les deux organisations contribue ainsi à l’enrichissement du français, langue parlée par trois cents millions de personnes à travers le monde.

Pour bien employer le pronom dont

2 juin 2020

Dont est sans doute le pronom relatif dont l’emploi est le plus délicat. Il faut savoir que, malgré les apparences, dont « cache » toujours la préposition de. Ainsi, il convient d’user de prudence en l’employant, au risque de commettre un pléonasme syntaxique. [+]

Une erreur commune serait de dire, par exemple, c’est de votre sœur dont je parle (qui revient à dire je parle de de votre sœur (le premier de se cachant dans le pronom dont); ici, c’est que qu’il faut utiliser : c’est de votre sœur que je parle.

Plus subtil s’il en est, le pronom en camoufle aussi un de (ce travail, elle en est fière = elle est fière de ce travail). On fera ainsi attention aux tournures comme celle-ci : les règles de français, dont j’en connais les rouages, me réjouissent, pour plutôt écrire : les règles de français, dont je connais les rouages, me réjouissent.

Les règles d’emploi du pronom dont recèlent bien sûr d’autres subtilités auxquelles l’on n’est pas toujours rompu. Vous aider à vous y retrouver, voilà la raison d’être de l’article Dont de la Banque de dépannage linguistique (BDL). N’hésitez pas à le consulter!

Mai 2020
Reprise des services relatifs à la francisation des entreprises et de l’Administration ainsi que des services de traitement des plaintes

29 mai 2020

En raison de la pandémie de COVID-19, l’Office québécois de la langue française a suspendu certaines de ses activités le 18 mars dernier. À partir du 1er juin, ces activités reprennent. Toutefois, étant donné cette suspension, il est possible qu’un délai supplémentaire soit nécessaire pour traiter les demandes. [+]

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à communiquer avec la conseillère ou le conseiller responsable de votre dossier. Si vous n’avez pas de conseillère ou de conseiller affecté à votre dossier, vous pouvez contacter le service des renseignements généraux de l’Office en composant le 514 873-6565 ou le 1 888 873-6202 (sans frais), ou en remplissant le formulaire Nous joindre.

La Francofête 2020 se poursuit!

28 mai 2020

Lancée le 16 mars dernier, la 24e Francofête se poursuit en ligne! Jusqu’au 19 juin 2020, pourquoi ne pas célébrer la fierté et le plaisir de vivre en français tout en respectant les règles d’hygiène et de sécurité en visitant notre site? [+]

Dix mots riches et évocateurs en lien avec le thème de l’eau sont à l’honneur : aquarelle, à vau-l’eau, engloutir, fluide, mangrove, oasis, ondée, plouf, ruisseler et spitant ou spitante. Ils nous font prendre conscience de la valeur de cet or bleu et servent de sources d’inspiration pour les textes et les jeux que nous vous proposons.

Comment faire partie de la fête?
  • Participez à notre concours et courez la chance de gagner le grand prix, d’une valeur de 880 $;
  • Testez votre connaissance de la langue en jouant aux jeux linguistiques créés par nos expertes et nos experts en français. Beaucoup de plaisir en perspective!

Prenez aussi le temps de lire les bandes dessinées de Sophie Bédard ainsi que les textes de Simon Boulerice, inspirés du nom aquarelle et de l’adverbe à vau-l’eau, les deux mots vedettes choisis par le Québec.

La Francofête est une invitation à célébrer dans tous les milieux cette langue vivante et vibrante qu’est le français.

Joignez-vous à notre communauté de ferventes et de fervents des mots pour ne rien manquer! 

Logo Facebook. Logo Twitter. Logo YouTube. Logo Instagram.
Le site Web de l’Office fait peau neuve

21 mai 2020

L’Office a apporté des améliorations à son site afin d’offrir une meilleure expérience utilisateur. La page d’accueil a été revue de façon à faciliter le repérage de l’information et une navigation simplifiée est proposée. Bonne visite!

Examens de français pour les ordres professionnels – mesures de prévention liées à la COVID-19

19 mai 2020

Les séances d’examen de français pour les ordres professionnels se tiendront à compter du 28 mai.

Le calendrier des séances est maintenant disponible. [+]

Des mesures de prévention qui respectent les recommandations de l’Institut national de la santé publique du Québec et de la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail ont été mises en place afin d’assurer la santé et la sécurité de la clientèle et du personnel.

  • Les personnes présentant des symptômes de grippe ou de gastroentérite ou des symptômes s’apparentant à ceux de la COVID-19 ou les personnes ayant été en contact avec des personnes présentant ces symptômes dans les 14 jours précédant la date de l’examen ne seront pas autorisées à entrer dans nos locaux.
  • Des mesures de distanciation physique ont été mises en place afin que les personnes candidates puissent respecter une distance minimale de deux mètres entre elles de leur entrée dans nos locaux à leur sortie de ceux-ci.
  • Les salles d’examen et les salles d’attente ont été réaménagées.
  • Les examens se tiendront en groupes restreints, et le nombre maximal de personnes par séance d’examen sera limité à quatre personnes.
  • Le nettoyage des mains à l’arrivée et à la pause sera obligatoire.
  • Les salles d’examen et les salles d’attente seront désinfectées après chacune des séances.
  • Les candidats et les candidates doivent apporter leurs crayons de plomb (crayons à mine) et leur gomme à effacer.
  • L’horaire des séances d’examen a été revu afin qu’aucune séance ne commence à la même heure, de manière à limiter le nombre de personnes présentes à l’accueil en même temps.

Date de la dernière mise à jour : 2020-07-07

LIENS RAPIDES

© Gouvernement du Québec, 2020